Qu’est ce qui est bon pour le corps ?

Si les Français préfèrent le café, la consommation de thé n’a pas doublé en 20 ans. Mais ces deux boissons ont-elles les mêmes avantages ? Le nutritionniste Anthony Berthou nous aide à voir les choses plus clairement.

A lire en complément : Comment prendre du poids dans les jambes ?

Pourquoi est-ce bon ?

Le thé est particulièrement riche en épicatéchines, des antioxydants très puissants de la famille des flavonoïdes qui nous protègent contre de nombreuses maladies (voir notre article antioxydant). Parmi les différents types de thé, le thé vert est le plus intéressant car il contient du gallate d’épigallocatéchine (EGCG), un antioxydant très puissant et protecteur que l’on ne trouve en quantité nulle part ailleurs dans aucune autre plante. Les autres thés sont bien entendu toujours très intéressants pour votre santé.

Grâce à la présence de flavonoïdes, le thé aide à prévenir les maladies cardiovasculaires  : ces molécules améliorent la circulation sanguine et améliorent flexibilité des artères. À partir de 3 tasses de thé par jour, le risque de maladie cardiovasculaire est réduit de 36 % avec le thé vert (13% avec le thé noir). Les flavonoïdes sont également associés à une baisse plus faible des performances mentales avec l’âge.

A lire en complément : Quel est le prix de la carte Senior ?

Enfin, les flavonoïdes empêchent l’oxydation du cholestérol LDL . Il faut se rappeler que l’oxydation du cholestérol est plus un problème que sa quantité, car le cholestérol oxydé contribue à la formation de plaques entre les artères.

Remarque : Le rooibos est une infusion qui ne contient pas de théine. Cette plante contient des antioxydants, mais leur teneur est encore bien inférieure à celle du thé.

Théine et caféine : c’est pareil !

Contrairement à la croyance populaire, la théine et la caféine correspondent à la même molécule et il n’y a donc aucune différence entre les deux : la différence de nom dépend exclusivement pour des raisons historiques.

conséquence, le thé comme le café contient de la caféine et stimule le cerveau En  : il a des avantages de vigilance et de vigilance, réduit la fatigue ou augmente la mémoire (voir ci-dessous).

En moyenne, une tasse de thé contient 3 à 4 fois moins de caféine que dans une tasse de café. Cependant, la teneur peut varier en fonction de l’origine du thé ou du café et du type d’infusion.

En revanche, l’assimilation de la théine est meilleure. En effet, les tanins contenus dans le thé ralentissent l’absorption de la caféine par l’organisme. C’est pourquoi le thé stimule sans provoquer d’excitation, car le café agit très rapidement chez certaines personnes.

Devriez-vous éviter le thé lorsque vous souffrez d’une carence en fer ?

Les tanins du thé contribuent à une plus faible absorption du fer. Si le thé est consommé au cours d’un repas, il peut durer de 60 à Empêche l’absorption du fer à 70 % Cela est vrai pour le thé noir et le thé vert sans grande différence.

Pour les personnes souffrant d’une carence en fer, vous devez donc éviter de boire du thé pendant les repas afin que les aliments riches en fer et le thé ne finissent pas dans le même bol de nourriture. Attendez au moins 2/3 heures après avoir mangé pour consommer votre thé.

Dans la pratique

En résumé, voici quelques conseils pour bien choisir et consommer votre thé :

Ne pas faire bouillir d’eau

L’idéal est d’infuser votre thé à 85° pour favoriser l’extraction des catéchines (température recommandée pour des raisons nutritionnelles et non pour le goût).

Choisissez thé biologique

De nombreux traitements fongicides et pesticides sont utilisés lors de la culture du thé, ce qui laisse une marque sur le produit final. Le thé biologique, même s’il n’échappe pas complètement à cette contamination, permet de consommer du thé globalement moins pollué.

Consommez au moins 2 tasses de thé par jour

Pour que les effets bénéfiques soient vraiment perceptibles, vous devez consommer au moins deux tasses par jour et idéalement quatre tasses.

Privilégiez le thé en feuilles

Évitez les sachets de thé en poudre de qualité inférieure qui sont les plus touchés par la contamination par des pesticides et des métaux lourds (en particulier l’aluminium et le fluor).

N’oubliez pas non plus de pour fournir de l’eau

de boire de l’eau pendant la journée, car le thé peut avoir un effet diurétique à fortes doses.

N’oubliez pas

Laissez infuser votre thé pendant au moins 5 minutes

Ce temps de perfusion doit être préféré afin que les catéchines soient libérées autant que possible. Cependant, cela peut donner au thé un goût amer.

Pour aller plus loin et découvrir comment tirer pleinement parti des antioxydants contenus dans le thé, lisez l’article d’Anthony Berthou :

http://www.sante-et-nutrition.com/the-vert-proprietes-nutrition/

Pourquoi est-ce bon ?

Comme le thé, le café est particulièrement bénéfique pour la santé car il est riche en antioxydants (notamment l’acide chlorogénique, la trigonelline et la choline) qui aident à prévenir de nombreuses maladies : les maladies du foie, la maladie de Parkinson et La maladie d’Alzheimer ou même certains cancers (foie, pancréas). Selon une étude américaine, boire au moins quatre cafés par jour réduit le risque de récidive du cancer du côlon chez les sujets ayant déjà souffert d’un cancer du côlon.

Plusieurs études ont démontré que la consommation quotidienne de café peut aider à prévenir le risque de diabète . En fait, cela améliorerait la sensibilité à l’insuline, cette hormone responsable de la régulation de la glycémie. Cela contribuerait également à réduire les maladies du foie de cette manière. Cependant, ces résultats n’ont été observés que chez les grands buveurs de café (3 à 4 tasses par jour).

Enfin, le café est riche en caféine, une substance naturelle qui stimule le système nerveux, augmente l’attention et la concentration, mais améliore également les capacités physiques. En fait, la caféine a un effet structure similaire à l’adénosine, un composé qui ralentit l’activité nerveuse et est donc responsable de notre désir de dormir. En raison de sa structure, la caféine se lie aux récepteurs de l’adénosine et bloque ou ralentit ainsi son action. Cependant, le café ne doit en aucun cas remplacer le repos.

Remarque : En plus de l’effet stimulant, le café décaféiné présente les mêmes avantages que ce qui précède. Cependant, il est nécessaire de choisir un produit avec la mention « décaféiné sans solvant ». Pour éliminer la caféine, l’une des techniques consiste à immerger les grains de café dans des solvants, des produits chimiques qui se retrouvent ensuite dans le produit final sous forme de traces. À l’inverse, il existe des méthodes naturelles de décaféination de l’eau chaude.

À consommer avec modération

La consommation à long terme de café en quantité modérée (2 à 3 tasses par jour) est plus protectrice au niveau cardiovasculaire (bien que la consommation d’un café puisse légèrement augmenter la pression artérielle dans les heures qui suivent).

À des concentrations élevées et chez les personnes exposées à d’autres molécules devant être éliminées par le foie (voir ci-dessous), boire trop de café peut augmenter la pression artérielle à long terme et provoquer indirectement des problèmes cardiovasculaires. Cependant, ces problèmes ont été davantage observés lorsque le café est associé à d’autres facteurs de risque : tabagisme, surpoids, hypertension artérielle, cholestérol, etc.

La caféine est une molécule appelée xénobiotique : c’est une molécule étrangère que le foie doit éliminer. S’il y a un excès de xénobiotiques (pilules contraceptives, alcool, tabac, pesticides, médicaments, etc.), il peut être difficile pour le foie de les éliminer efficacement. Si le café a des effets positifs sur certaines cellules du foie, il peut causer des problèmes à d’autres cellules.

De plus, la consommation de caféine stimule le métabolisme. Pour les personnes souffrant de fatigue avancée, cela peut entraîner des difficultés à gérer l’équilibre acido-basique, ce qui aggrave cette fatigue à long terme.

Selon l’Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA), le niveau de sécurité est de 200 mg de caféine par jour, soit environ 2 tasses de café de taille moyenne . À l’exception des femmes enceintes pour lesquelles cela n’est pas recommandé, la consommation allant jusqu’à 400 mg (soit 4 tasses par jour) ne présente aucun risque pour les personnes qui ne sont pas exposées à d’autres molécules devant être éliminées par le foie.

Dans la pratique

En résumé, voici quelques conseils pour bien choisir et consommer votre café :

Limitez votre consommation de café à 2 tasses par jour

Cette recommandation doit être adaptée à chaque individu car elle dépend de la capacité de chacun à éliminer la caféine.

Choisissez l’Arabica plutôt que le Robusta

arabica est une variété qui pousse en altitude. Il est d’une meilleure qualité gustative et contient moins de caféine que le robusta.

L’

Choisissez un café équitable

Il garantit de meilleures conditions de travail aux producteurs et une approche plus respectueuse de l’environnement.

Choisissez du café biologique ou du café provenant de petites fermes responsables

Il contient moins de pesticides et de produits chimiques que ceux utilisés par les grands troncs de plantations.

Minceur