Les facteurs de risque des maladies cardiovasculaires : que faut-il savoir ?

Selon les résultats des recherches publiées par le ministère de la Santé, les maladies cardiovasculaires représentent la deuxième cause de mortalité en France. Elles causent plus de 140 000 décès par an et touche particulièrement les femmes au-delà de 65 ans. Découvrez dans cet article les facteurs de risques associés à cette dangereuse pathologie.

Définition de la pathologie

Avant de parler des facteurs de risque, il est important de comprendre à quoi renvoie une maladie cardiovasculaire. Il s’agit de l’ensemble des troubles qui affectent le muscle cardiaque et les vaisseaux sanguins. Elle peut se compliquer (infarctus du myocarde, insuffisance cardiaque) et conduire à la mort du patient.

A lire en complément : C'est quoi la sinusite maxillaire ?

Les facteurs à risque de la pathologie cardiovasculaire

Un certain nombre de facteurs peuvent favoriser la survenue des pathologies cardiovasculaires.

Les facteurs sociaux environnementaux

Au nombre des facteurs sociaux et environnementaux, on peut citer les conditions de vie, la catégorie socio-professionnelle, l’habitat, les moyens de transport, les bruits, etc.

A lire en complément : Comment calculer son IMC ado ?

Des études menées dans des environnements sociaux  différents ont montré un impact important de ces facteurs dans l’augmentation du risque de survenue de la maladie.

Les facteurs de risque des maladies cardiovasculaires : que faut-il savoir ?

Les facteurs liés au comportement

Parmi les facteurs comportementaux, on peut citer l’alimentation, l’alcoolisme, le tabagisme, le stress, le manque de sommeil, la sédentarité et bien d’autres similaires. On peut remarquer que ces facteurs concernent presque toutes les couches de la société qu’importe le statut économique.

Les facteurs métaboliques

Lorsque l’on parle de facteurs métaboliques, cela renvoie à des facteurs tels que l’hypertension, l’obésité (liée ou non à une alimentation non contrôlée), le diabète de type II, etc. En fonction du degré d’exposition à l’un ou plusieurs de ces facteurs, le patient est susceptible de présenter un type différent de pathologie cardiovasculaire.

Les facteurs personnels

Les antécédents familiaux et génétiques sont entre autres facteurs de risque personnels de l’apparition d’une pathologie cardiovasculaire.

En général, une bonne hygiène de vie peut contribuer efficacement à prévenir les risques de pathologies cardiovasculaires.

Maladie