Est-il bon de manger du poisson le soir ?

La protection des acides gras du poisson, les acides gras oméga-3, se fait principalement au niveau du cœur et du cerveau. Le cœur et le cerveau en sont les deux principaux domaines d’intérêt. De plus, les acides gras oméga-3 ont également un rôle anti-inflammatoire. Les poissons et surtout les poissons gras sont donc importants pour la santé.

POURQUOI MANGER DU POISSON ?

Le poisson possède de précieuses valeurs nutritionnelles qui en font un invité de choix dans les menus de toute la famille. En fait, il s’agit d’une source privilégiée d’acides gras oméga-3, dont certains sont essentiels au développement et au fonctionnement du système nerveux. Ils aident également à prévenir les maladies cardiovasculaires.

A lire également : Comment se stabiliser après une perte de poids ?

Parmi les poissons gras, certains contiennent davantage d’oméga-3 dits « à longue chaîne » et sont donc particulièrement intéressants d’un point de vue nutritionnel. En fait, ils aident à prévenir maladies cardio-vasculaires. Ils sont particulièrement nécessaires au développement et au fonctionnement de la rétine, du cerveau et du système nerveux.

Le poisson est également une source de protéines, de minéraux tels que le phosphore et d’oligo-éléments. Il s’agit notamment de l’iode, du zinc, du cuivre, du sélénium et du fluor. Mais les vitamines A, D, E sont également essentielles à la santé.

A lire également : Est-ce que le tramadol est une drogue ?

QUAND FAUT-IL MANGER DU POISSON ?

L’idéal est de le consommer deux fois par semaine ou plus. En fait, nous avons constaté que si nous mangions du poisson deux fois par semaine, nous avions un risque moindre de crise cardiaque et un risque plus faible de problèmes de rythme cardiaque.

Il est donc préférable de manger des poissons gras (saumon, thon, espadon, maquereau, sardine, hareng…) au moins une fois par semaine et soit un autre poisson gras soit un poisson blanc une fois par semaine. En général, les poissons dits blancs sont des poissons maigres, malgré tout ce qui n’est pas très gras et intéressant.

Afin de garantir tous les avantages de la consommation de poisson, et notamment de répondre aux besoins de la population en acides gras oméga-3 « à longue chaîne » tout en minimisant le risque de surexposition à certains contaminants, l’Anses propose plusieurs recommandations à l’intention de la population générale et des groupes de population sensibles définis.

Pour la population générale

Mangez du poisson deux fois par semaine en combinant des poissons gras riches en oméga-3 (saumon, sardine, maquereau, hareng, truite fumée) et du poisson maigre. Variez le type et le lieu des soins. En ce qui concerne la pêche récréative, suivez les recommandations relatives à l’interdiction de consommation faites dans certaines zones.

Recommandations spécifiques

Pendant la grossesse et jusqu’à 3 ans, le cerveau des enfants est particulièrement sensible à l’effet toxique impuretés chimiques. Le méthylmercure et les PCB en particulier. Recommandations spécifiques pour les femmes enceintes ou allaitantes. Ainsi que les enfants de moins de 3 ans viennent préciser les recommandations générales. Par exemple, il est conseillé aux femmes enceintes, aux femmes allaitantes et aux enfants de moins de 3 ans de réduire légèrement leur consommation de poisson. Il est recommandé aux femmes enceintes de ne pas manger de poisson cru ou non cuit et de poisson fumé.

POISSONS À BALIGAN

À Baligan, nous ne préparons que du poisson frais provenant d’une pêcherie locale. Cela garantit le goût et la qualité nutritionnelle de nos produits. Nous cuisinons également chaque poisson pour vous permettre d’en tirer le meilleur parti et de vous rendre heureux. Retrouvez-nous à Cabourg, en Normandie, pour manger de la bonne nourriture et améliorer votre bien-être en même temps.

News