Comment obtenir le diplôme d’aide-soignante ?

Il n’est pas rare de constater que plusieurs personnes s’intéressent au métier d’aide-soignante. C’est une bonne chose. Cependant, c’est un métier très exigeant qui demande assez de temps. Tout comme les autres métiers de la santé, il requiert un minimum de diplôme et de qualification. Quel diplôme avoir pour devenir aide-soignante ? Quelles sont les fonctions et qualités d’une aide-soignante ? Cet article vous aidera à trouver de réponses à toutes ces interrogations.

Quel diplôme pour être aide-soignante ?

L’aide- soignant fait partie des professions paramédicales. C’est un agent dont le rôle est d’aider les personnes soignées qui sont dans l’incapacité d’assumer seules leurs besoins primaires. L’aide-soignante ou le DEAS de niveau V est un diplôme d’État qui se prépare en 1 an dans un centre de formation ou dans un hôpital. Pour accéder à cette formation, une préparation sérieuse est nécessaire pour passer un concours d’élection comportant une épreuve écrite et une autre orale. Aucun diplôme n’est obligatoire pour accéder à ce concours.

A voir aussi : Qui dirige les agences régionales de santé ?

Ce diplôme que vous allez obtenir est un équivalent du CAP. Le concours d’entrée à la formation DEAS est composé d’un test de culture générale en lien avec le domaine sanitaire et social, les connaissances en biologie et les aptitudes numériques. Cette formation enregistre plusieurs mois de stage qui s’effectuent dans différentes structures à l’instar des services de chirurgie, de psychiatrie…

Plusieurs personnes exercent ce métier pour la plupart comme des salariés. Certains travaillent en clinique ou à l’hôpital, dans les centres de soins ou à domicile des patients tout en étant en lien avec le médecin. Ce métier amène à travailler en horaires de décalage, les jours fériés, les fins de semaine, la nuit.

A lire aussi : Quelle est l’importance d’un logiciel de soins dans un EHPAD ?

Quelles sont les fonctions d’une aide-soignante ?

Sous la responsabilité de l’infirmier, l’aide-soignante s’occupe de l’hygiène, veille aux conforts physiques et moral des malades. L’aide-soignante accueille le malade à l’hôpital et l’installe. Elle s’assure que la chambre est propre, et le lit quant à lui bien fait. Elle doit veiller à ce que les patients prennent leurs médicaments.

En outre, une aide-soignante doit avoir une condition physique importante, de la force pour aider les patients dans leur déplacement ou pour changer de position. Son rôle est très important dans un établissement de soins.

Quelles sont les qualités d’une aide-soignante ?

Le métier d’aide-soignante nécessite un certain nombre de qualités, de savoir-faire et des compétences. L’aide-soignante doit se montrer sociable et rassurante. Très solide, elle doit être à l’écoute de l’équipe médicale et disposer d’un bon esprit d’équipe.

Aussi, l’aide-soignante doit faire preuve :

  • de patience ;
  • de grandes capacités relationnelles, d’écoute, de toucher ;
  • de respect envers la personne soignée, les partenaires de soins ;
  • de disponibilité et de soucis de l’autre ;
  • de discrétion et de retenue ;
  • de rigueur dans ses actes, de sérieux, de ponctualité ;
  • de réflexion ;
  • de capacité à se remettre en question ;
  • de connaissance de ses actes et de ses limites ;
  • de capacités d’adaptation et de travail d’équipe.

L’aide-soignant est un métier qui offre beaucoup d’autres privilèges et de débouché ou d’évolution de carrière. Ce professionnel peut par exemple devenir un assistant médical ou par le biais de la formation continue, se spécialiser dans certaines activités telles que : agent de chambres mortuaires, agent de stérilisation, et bien d’autres.

L’aide-soignant est un métier noble. Cette profession amène l’agent à se mettre au service des autres. Elle nécessite beaucoup de sacrifices.

Professionnels