Prise en charge des implants dentaires par la Sécurité Sociale

La sécurité sociale est un système mis en place pour protéger les Français des risques sociaux. Les maladies dentaires sont des problèmes qui nécessitent parfois des implants et des moyens financiers importants. Vous désirez savoir comment fonctionne la prise en charge des implants dentaires par la sécurité sociale ? Si oui, ce qui suit vous sera utile.

La prise en charge des implants dentaires par la sécurité sociale n’existe pas

En général, les implants dentaires ne sont pas pris en charge par la sécurité sociale. Ils ne rentrent donc pas dans la réforme du panier 100 % santé du gouvernement français.

A lire également : Comment se battre pour réussir dans la vie ?

Plus simplement, cela signifie que la pose des implants reste à vos frais. Vous devez noter que le montant pour placer des implants varie entre 500 et 1600 euros environ.

En réalité, un implant dentaire doit être posé lorsque la dent est enlevée complètement. Ce n’est en aucun cas par pur plaisir. C’est la raison principale avancée par l’assurance maladie afin de ne pas accorder une prise en charge. En gros, la sécurité sociale ne supporte que les frais de pose des prothèses dentaires.

A découvrir également : Comment rédiger un CV pour la première fois ?

La prise en charge des prothèses dentaires par l’assurance maladie : une nuance à comprendre

prise en charge des implants dentaires

Vous avez certainement compris qu’il n’y a pas de prise en charge des implants dentaires par la sécurité sociale. Néanmoins, cela n’est pas le cas avec les prothèses dentaires. En effet, le prix de la pose d’une couronne dentaire varie entre 120 et 700 euros environ. La qualité des équipements médicaux utilisés influence beaucoup le prix.

L’assurance maladie s’engage à rembourser les 70 % du montant de votre opération dentaire. Les 30 % restants peuvent dans certains cas rester à votre charge.

Aujourd’hui, le système de sécurité sociale connaît encore plus d’évolution. De ce fait, il peut arriver que l’assurance maladie prenne en charge la totalité des frais des couronnes dentaires. C’est dire donc que vous n’aurez rien à votre charge.

Comment bénéficier concrètement du remboursement ?

Une chose est de connaître le montant supporté par la sécurité sociale et l’autre est de savoir comment la prise en charge des implants dentaires s’effectue réellement. En général, il est demandé de consulter votre médecin traitant (de préférence d’un hôpital public) qui vous délivre une ordonnance.

En cas de besoin, vous pouvez aussi consulter le médecin de la sécurité sociale pour avoir son avis favorable. Lorsque la prise en charge de la couronne est actée, vous pouvez constater la réduction sur le montant global fixé par votre soignant.

Une prise en charge des implants dentaires par une mutuelle

Si vous souhaitez avoir une prise en charge des implants dentaires, vous pouvez souscrire à une mutuelle. Encore appelée complémentaire santé, la mutuelle permet de couvrir les frais en charge.

C’est la solution la mieux adaptée lorsqu’il s’agit de poser des implants de dents. L’assurance maladie ne prenant en compte que les frais liés à la couronne, il ne vous reste que cette option.

Fonctionnement de la mutuelle/complémentaire santé

Les mutuelles de santé fonctionnent presque toutes de la même manière. En premier lieu, vous pouvez distinguer le tarif forfaitaire annuel. Ce dernier repose sur un principe de remboursement très simple.

Par exemple, votre souscription annuelle à la mutuelle peut être plafonnée à 1000 euros. À chaque implant dentaire, la complémentaire santé va vous rembourser 400 euros ; ce qui correspond à 60 % du montant de votre souscription.

En second lieu, certaines mutuelles offrent la possibilité d’être remboursé à la hauteur de 150 % du montant souscrit. Vous pouvez être parfois remboursé au-delà des 150 %. Comprenez que ce pourcentage est fixé à partir du tarif de convention de la mutuelle.

Par exemple, un tarif de convention de 120 euros peut être fixé à 150 % de remboursement. Il suffit de multiplier 150 % par 120 euros. Vous obtiendrez 240 euros. Ce résultat signifie que le montant de remboursement maximal de la mutuelle est de 240 euros.

Peu importe l’option choisie, une mutuelle va couvrir une bonne partie des frais d’implants dentaires. C’est l’aspect le plus important. Dans tous les cas, vous devez vous assurer d’avoir une très bonne mutuelle.

News