Comment prendre de l’euphytose ?

Vous souffrez du stress au quotidien et avez du mal à trouver le sommeil ? Le médicament Euphytose peut vous aider à retrouver du calme et de la sérénité. Composé de plantes, ce médicament se prend sans qu’il ne crée d’accoutumance. Dans cet article nous vous expliquons plus en détail ce qu’est l’Euphytose et comment il convient d’être pris.

L’Euphytose, c’est quoi exactement ?

Il s’agit d’un médicament que vous pouvez trouver facilement en pharmacie. Lorsqu’une personne subit un peu de stress et quelle a quelques troubles du sommeil, l’Euphytose est souvent recommandé. Il est en effet une première étape avant de prendre un médicament plus lourd si les symptômes s’aggravent.

A lire aussi : Quelles sont les conséquences d'une ablation totale de la thyroide ?

Les plantes qui composent l’Euphytose ont des effets sédatifs. Dans l’Euphytose on trouve de la passiflore, de l’aubépine, de la valériane et de la ballote. Ces 4 plantes sont toutes connues pour leurs qualités relaxantes. Elles ont des propriétés qui agissent directement sur le niveau de stress, ce qui permet de favoriser le sommeil. Il est possible pour un enfant de prendre de l’Euphytose mais à condition qu’il ait au moins 12 ans. La posologie d’un comprimé enrobé est de 3 fois par jour.

Si vous avez besoin de ce médicament pour améliorer votre sommeil et faciliter votre endormissement, 1 ou 2 comprimés suffisent le soir avant d’aller vous coucher. Il faut savoir que pour un adulte, la posologie peut aller jusqu’à 2 comprimés et ce, 3 fois par jour si cela est nécessaire. Cette posologie convient à des moments où vous vous sentez particulièrement anxieux ou si vous dormez mal.

A découvrir également : Quelle huile essentielle pour l'anxiété ?

Une boite d’Euphytose contient 120 comprimés. Ils sont à avaler sans être croqués et la quantité suffit pour 20 jours de traitement. Pour 1 mois de traitement il vous faudra une boite de 180 comprimés. N’hésitez pas à prendre vos comprimés avec un verre d’eau ou une boisson chaude. Cette dernière est d’ailleurs idéale le soir pour favoriser le sommeil.

Dans le cas où vos troubles ne diminuent pas même avec la prise d’Euphytose, il est conseillé d’en discuter avec votre médecin généraliste ou votre pharmacien. Ils sauront mieux vous guider pour un meilleur traitement en fonction de vos troubles. Un enfant ayant des troubles du sommeil doit toutes façons consulter avant tout traitement.

Si ce type de médicament peut aider à mieux dormir et à être moins stressé, il ne faut toutefois pas négliger son hygiène de vie. Une bonne alimentation, le respect de sa fatigue et l’arrêt des écrans deux heures avant le coucher est conseillé. Ces aspects sont essentiels avant de prendre un traitement.

Conseils pour mieux dormir

Si certaines personnes s’endorment très rapidement une fois couchées, d’autres peuvent en revanche se retourner dans leur lit pendant des heures. Si vous êtes concernés par cela, notez ces conseils pour mettre toutes les chances avec vous. D’abord votre chambre doit être au calme et à bonne température (entre 18 et 19°C). Il faut éviter les lumières fortes (préférez les lumières chaudes et non blanches) et veiller à renouveler l’air régulièrement en aérant. La literie doit être de bonne qualité et propre. Rangez également la chambre afin de créer un espace reposant et non surchargé.

Nous recommandons également de faire du sport régulièrement (au moins une fois par semaine) même si vous avez des soucis de sommeil après. Votre qualité de sommeil se verra améliorée et vous aurez plus de chance de vous endormir plus vite.

Les précautions à prendre avec Euphytose

Même s’il s’agit d’un médicament fait à partir de plantes, cela ne signifie pas qu’il est sans danger. Il peut y avoir des effets secondaires et le respect de la posologie est important. Consommer de l’Euphytose en trop haute dose vous rendra somnolent toute la journée, ce qui n’est évidemment pas le but.

Concernant les femmes enceintes, nous déconseillons la prise de ce médicament. Si l’Euphytose n’a pas de contre-indication à ce sujet, aucune étude ne permet cependant d’affirmer que la prise est sans risque. Il en est de même pour la période d’allaitement.

Santé