Comment gérer les émotions liées à un test de grossesse positif ?

L’annonce d’une grossesse provoque en général de vives émotions, qu’elles soient positives ou négatives. On peut même parfois passer des émotions positives aux émotions négatives et vice-versa. Cette ambivalence associée à des sautes d’humeur est principalement liée aux hormones ainsi qu’à l’appréhension par la future mère de son nouveau statut. Comment gérer ses émotions et garder un bon état d’esprit après un test de grossesse positif ? Découvrez nos conseils dans cet article.

Un processus normal

Le premier pas pour bien gérer vos émotions est de les accepter, sachant qu’elles découlent d’un processus normal que vivent la plupart des femmes enceintes. En effet, diverses hormones sont produites en très grandes quantités dans les premiers mois de la grossesse, pour s’assurer que celle-ci se déroule dans de bonnes conditions. Ce bouleversement hormonal est normal et ses effets peuvent varier d’une femme à une autre.

A lire en complément : Quel fromage manger quand on a des triglycérides ?

Parmi les effets les plus courants, on peut citer entre autres l’hypersensibilité, les crises de larmes, les sautes d’humeur, la susceptibilité, l’irritabilité, etc. Si vous ressentez certains de ces symptômes, la première des choses à retenir pour bien les vivre, c’est qu’ils découlent d’un processus normal et que vous ne perdez pas la tête !

Le soutien de l’entourage


La grossesse implique généralement plusieurs choses à faire et on peut vite être dépassée si l’on n’a pas le soutien de ses proches. Aussi, leur présence sera d’une aide précieuse pour gérer les émotions liées au début de grossesse et vivre sereinement cette période sensible.

A lire en complément : Comment aider le bébé à s'engager dans le bassin ?

Il faut pouvoir parler à son entourage de ses craintes et ses appréhensions, pour avoir le réconfort dont vous avez besoin. Les femmes traversant cette phase qui sont écoutées, comprises et aidées par leur conjoint et leurs amis sont souvent rassurées et vivent mieux leur hyperémotivité.

Avoir un groupe de soutien

Pour mieux gérer votre hyperemotivité due à un test de grossesse positif, il peut être utile d’avoir un groupe de soutien ou de parole. Il est généralement constitué de femmes vivant la même expérience que vous et à la recherche de réponses à leurs questions, ou simplement de réconfort. Les écouter vous permettra de relativiser sur votre propre situation. Aussi et surtout, vous y trouverez des oreilles attentives, qui savent ce que vous vivez, car vivant la même expérience. Cela peut vraiment vous aider à garder un état d’esprit positif.

Par ailleurs, il est recommandé de vous inscrire à des cours de préparation à la naissance. Ces séances vous permettront notamment de dédramatiser la grossesse et l’accouchement. Aussi, vous pourrez exposer vos peurs et appréhensions par rapport à ce processus et en être apaisée. C’est aussi l’occasion de prendre conseil auprès de spécialistes, pour vivre votre grossesse de manière plus positive.

En somme, les émotions qui vous envahissent à la suite d’un test de grossesse positif sont normales et relèvent de la production abondante d’hormones et de vos angoisses concernant la gestation et l’accouchement. Mais en suivant ces quelques conseils, vous saurez les gérer au mieux.

Grossesse